Vincent Frachon

Quand il était encore enfant, vers 8 ans, Vincent bricolait un vieux Kate à pédales avec son père .

Le souvenir lui en est resté très vivant. C’était la découverte de la soudure à l’arc et surtout la joie des étincelles de la disqueuse !
Un peu plus tard Vincent restaurait une vieille 125 Motobécane dans la cave de son grand-père.
A 14 ans la musique planta sa graine dans son èsprit et il se mettait à rêver d’une guitare basse. L’idée d’en fabriquer une  fut rapidement une évidence , malgré le manque d’experience et son très  jeune age . Pourtant le projet abouti, la basse  fut fabriquée…en contreplaqué .


A l’âge de trouver sa voie Vincent se tournait vers la sculpture. Tout comme Yann il passa 2 ans au lycée  dans la classe d’un professeur maître en sculpture sur bois. Ce fut un coup de chance :  le prof était un artiste passionné qui savait  transmettre sa passion puis la maîtrise de la sculpture.

Autre chance tout aussi déterminante pour l’avenir d’après Vincent, fut la rencontre dans cette même classe avec Yann. Entre les deux artistes en devenir, le courant passa instantanement.

  


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s